Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

si5:ipstatiquetp4

ADRESSAGE IP STATIQUE ENVIRONNEMENT LINUX

ENVIRONNEMENT

Vous allez utiliser l'environnement NETKIT

SCHEMA DU RESEAU

LANCEMENT DU RESEAU

Vous lancerez les 3 machines MV1, MV2 et MV3 interconnectées via le COMMUTATEUR en utilisant la commande « vstart » de NETKIT.

Un script shell pourra être utilement créé.

CONFIGURER UNE ADRESSE IP « A LA VOLEE »

Configurez, avec la commande « ifconfig », la carte réseau eth0 de mv1 comme suit :

  • ip adress = 192.168.1.10
  • netmask = 255.255.255.0 (vous pouvez aussi entrer le paramètre « /24 »)

Vérifiez votre configuration IP.

Que signifie le champ Bcast ?

Quelle est la signification des champs « TX packets »et « RX packets » ? Les valeurs de ces champs vous paraissent-elles normales ?

Retrouvez le numéro de réseau de la machine MV1 en faisant le ET LOGIQUE entre l'adresse ip et le masque de sous-réseau.

Redémarrez la machine (commande « reboot »).

Vérifiez la configuration IP. Que constatez-vous ?

CONFIGURER « EN DUR » UNE ADRESSE IP

Configurez les machines MV1, MV2 et MV3 en modifiant le fichier /etc/network/interfaces

selon le tableau infra :

MV1192.168.1.20/24
MV2192.168.2.45/24
MV3192.168.1.60/24

Vérifiez que la configuration IP ainsi réalisée d'une machine résiste à son redémarrage.

VERIFICATION DE LA COMMUNICATION

Vérifiez qu'une machine quelconque (MV1, MV2 ou MV3) puisse communiquer avec les 2 autres machines.

Si tel n'est pas le cas, modifiez l'adressage IP, d'abord « à la volée », ensuite… « en dur ».

si5/ipstatiquetp4.txt · Dernière modification: 2013/12/25 19:08 (modification externe)